Cohabiter avec la nature
cohabiter
Imprimer cette page

Un éclairage efficace

Un système d'éclairage efficace n'est pas facile à trouver, mais très facile à faire soi-même.

Les critères

Cela fait 4 mois que je cherche un abat-jour qui réponde aux critères suivants :

  • éclairage vers le bas et non pas vers les côtés, pour éviter d'attirer les papillons de nuit, et pour améliorer l'efficacité de l'éclairage. La lumière qui sort par la fenêtre représente un gaspillage dont je me passerais bien, et ça dérange le merle qui niche dans la clématite voisine.
  • abat-jour construit dans des matériaux recyclables, issus de matières renouvelables (papier, bois, carton, tissus). J'aimerais éviter les métaux (il faut beaucoup d'énergie pour les produire) et les plastiques (issu du pétrole).
  • abat-jour qui accepte le montage d'une ampoule basse-consommation.
  • abat-jour bon marché.

Eh bien je n'ai pas trouvé. Le prix moyen des abats-jour est de 60 CHF et ça monte jusqu'à 1'000 CHF pour un modèle design ! De nombreux modèles ne permettent pas l'utilisation d'une ampoule économique, et les matériaux les plus courants sont le plastique et le métal.

Le marché

Pour preuve vous pouvez aller voir les luminaires chez Ikea. Sous la rubrique suspensions et plafonniers on trouve :

Des lustres gaspillage et fantaisie qui ont besoin d'au moins 5 ampoules de 40W pour éclairer le plafond :

lampes

Des suspensions globe qui emprisonnent la moitié de la lumière, le reste étant diffusé à moitié vers le haut, à moitié vers le bas. On a donc perdu les 3/4 de la lumière :

lampes

Finalement il y a les suspensions qui éclairent vers le bas, mais conçues dans des matériaux douteux :

lampes

Ces lampes ont de plus tendance à éblouir lorsque l'ampoule dépasse de l'abat-jour. Comme l'oeil s'adapte à la lumière claire, le reste semble plus sombre, donc moins visible, ce qui est le comble pour une lampe.

En plus la mélatonine, hormone du sommeil, est produite en fonction de la lumière ambiante. Un mauvais éclairage peut donc provoquer des insomnies...

Mon modèle hand-made in Switzerland

Je me suis donc mis à construire des prototypes avec divers matériaux et diverses formes.

Les matériaux testés :

  • le bois, facile à travailler et renouvelable, mais peu modelable.
  • le papier mâché (papier + colle d'amidon). Très modelable.
  • le tissus (lin, coton), mais demande une structure en acier.
  • l'alu gaufré : difficile à travailler, cher, mais excellente réflexion.

Les formes :

  • cylindre vertical : facile à faire en enroulant du carton. Donne une tache claire au sol, le reste de la pièce est sombre. A éviter.
  • les globes : la moitié de la lumière est perdue vers le haut. Difficile à faire. A éviter.
  • les cônes : difficile à faire mais excellente répartition de la lumière.
  • le trapèze isocèle 3D : facile à faire, excellente répartition de la lumière.

La meilleure combinaison obtenue à ce jour est un mélange de carton et de bois avec une forme de trapèze :

abat-jour

Le bas de l'abat-jour est situé à 1m75 du sol, et on ne voit donc pratiquement jamais l'ampoule (sauf si on est en-dessous et qu'on regarde vers le haut, évidemment).

Voici le plan de construction à découper dans un carton épais (700g/m2):

plan abat-jour

Le trou central fait 4cm de diamètre et les 4 trous d'aération font 1cm de diamètre environ. Les ailettes grises sont les parties à coller.

Le problème avec le modèle 100% carton est qu'il se déforme assez rapidement. Le mieux est d'utiliser une base en contreplaqué 7mm et de réserver le carton blanc pour les côtés :

plan abat-jour

La face inférieure de la base en bois peut être recouverte d'une feuille d'alu froissé pour une meilleure réflexion. Vous trouverez certainement un emballage recyclé en alu qui convient (feuille de séparation dans une boîte de chocolat par exemple). Evitez de coller avec une colle de contact, il faut pouvoir séparer les couches pour réparer l'abat-jour, ou avant de le jeter.

On pourrait aussi imaginer un modèle avec une petite base circulaire en bois et des côtés en papier mâché. Il suffit de gonfler un ballon et de déposer les bandelettes de papier mâché (papier journal + colle d'amidon + eau) dessus. Après séchage, percer le ballon, et on obtient un abat-jour en forme de demi-sphère.

Dernière solution : l'ampoule économique Osram Dulux EL Reflector, qui comme son nom l'indique, est munie d'un abat-jour :

dulux-reflector

Compter environ 35 CHF. Disponible en 15W (équivalent 75W) et 20W (équivalent 100W).

Conclusion

Avec moins de 16 CHF (carton 4 CHF, bois, 2 CHF, ampoule eco Philips 8W 10 CHF) j'ai obtenu un abat-jour très efficace, écologique, démontable, recyclable. Le tout est monté en moins d'une heure chrono. Les éléments de base découpés (fond en bois et côtés) avant montage tiennent dans une grande enveloppe plate, et on peut décorer les faces extérieures à volonté. Que demander de plus ?

Créé par Arnaud - dernière modification 22.02.2006.

© 2005-2018 :: Cohabiter avec la nature