Cohabiter avec la nature
cohabiter
Imprimer cette page

Les motos, plus gros pollueurs qu?on le pense

Selon les dernières recherches de l'EMPA, les motos émettent 4 à 16 fois plus de polluants que les voitures.

En Suisse, le parc des motocyclettes émet au total notablement davantage de polluants que toutes les voitures particulières à essence.

C?est le résultat auquel parvient une étude réalisée par les chercheurs de l?Empa Ana-Marija Vasic et Martin Weilenmann, qui ont comparés pour cela les émissions des gaz d?échappement de huit motocyclettes différentes avec celles de 17 voitures de tourisme. Cette étude vient d?être publiée dans la revue scientifique renommée ?Environmental Science & Technology?. Aussi bien les deux roues à deux temps qu?à quatre temps présentent de moins bons résultats que les voitures à essence examinées.

La différence dans les rejets d?hydrocarbures est particulièrement importante: pour les cycles de conduite urbain, le modeste parc suisse de motocyclettes en rejette jusqu?à 16 fois plus que toutes les voitures particulières homologuées dans notre pays. Pour les trajets extra-urbains, la cote n?est ?plus que? de 4:1. Certain de ces hydrocarbures ont des effets cancérigènes alors que d?autre présentent aussi un potentiel élevé de formation d?ozone. Les motocyclettes émettent encore trois fois plus de monoxyde de carbone que les voitures à essence. Ces chercheurs ont obtenus ces résultats par des mesures des gaz d?échappement réalisées dans le laboratoire d?essai des moteurs de l?Empa à Dübendorf par simulation de différents comportements de conduite.

Bien qu?en Suisse, comme ailleurs aussi, le nombre des voitures automobiles dépasse de loin celui des motocyclettes homologuées, Vasic et Weilenmann arrivent à la conclusion que les émissions des gaz d?échappement des motocyclettes ne sont pas du tout ?négligeables? et que les exigences de l?hygiène de l?air demandent d?agir. Ce qui apparaît comme problématique, c?est le fait que les motocyclette malgré les valeurs limites légèrement plus sévères introduites au début 2006 ne doivent remplir que des exigences moindres pour les émissions de polluants d?émission et qu?elles continuent à n?être soumises à aucun contrôle périodique.

Pour des informations détaillées:

www.empa.ch

Créé par Arnaud - dernière modification 22.02.2006.

© 2005-2018 :: Cohabiter avec la nature