Cohabiter avec la nature
cohabiter
Imprimer cette page

Thuyas et gazon maudits

Les haies de thuyas et le gazon ras offrent de nombreux avantages, mais d'un point de vue écologique ils s'apparentent à du béton vert. Analyse et solutions.

haie de thuyas

Les haies de thuyas offrent de nombreux avantages :

  • elles protègent du bruit, du vent, des regards indiscrets ;
  • on peut les tailler comme on veut, quand on veut ;
  • elles restent vertes toute l'année (et dans la grisaille des villes, ce n'est pas du luxe) ;
  • elles résistent bien à la pollution ;
  • on en trouve chez tous les pépiniéristes à bas prix.

C'est pour cela que l'on en plante encore aujourd'hui :

haie de jeunes thuyas

Mais le thuya est une espèce exotique (non indigène) puisqu'il est originaire de Chine ou d'Amérique du nord selon les espèces. Il est donc à ce titre malvenu chez nous : nos oiseaux n'aiment pas nicher dans ses branches, les plantes herbacées au sol sont véritablement éradiquées par les feuilles acides et toxiques du thuya, les insectes n'y trouvent ni le gîte ni le couvert. A l'heure où j'écris ces lignes, une espèce sur deux est menacée en Suisse, et devant l'urgence du phénomène chaque mètre carré compte.

Pour couronner le tout, le thuya est victime de deux principaux parasites : un champignon (le phytophthora) et un coléoptère (le bupreste des cupressacées). Ce dernier s'attaque aussi aux genévriers et aux cyprès. On reconnaît leur présence aux branches qui roussissent :

haie de thuyas malade

Si il y a des petits trous sur le tronc, on a affaire au coléoptère, et sinon, si ce sont les branches du bas qui sèchent, c'est le champignon. Ce dernier reste dans la terre, donc inutile de replanter un autre thuya à la place. Par contre une autre essence d'arbre ne sera pas touchée.

Le mieux est donc de remplacer la haie malade par un mélange d'arbustes indigènes : cornouiller, perruquier, troène, épine-vinette, coronille, baguenaudier, etc. la commune de Fully/VS a édité une brochure très complète à ce sujet (quels arbustes planter, pourquoi, comment). Il existe aussi une brochure ProNatura à ce sujet.

Voir aussi cet article complémentaire

Créé par Arnaud - dernière modification 22.02.2006.

© 2005-2017 :: Cohabiter avec la nature